Un peu d'alpinisme hivernal pour la classe montagne

Un peu d'alpinisme hivernal pour la classe montagne

Nous voilà, ce 5 février, de retour dans le Vercors. Il y a 5 mois, nous y avions été stoppé.es, près du sommet du Pic St Michel, par la neige, le froid et le brouillard. Cette fois, la météo nous est plus favorable. Et puis les élèves sont désormais équipé.es et entrainé.es pour progresser en conditions hivernales. Alors la montée vers le haut de la "barrière est" du Vercors fut une formalité pour la classe montagne. On est maintenant habitué.es aux "grosses", ces chaussures d'alpinisme lourdes mais stables et adhérentes. Quant aux raquettes, c'est à peine si on y prend encore garde. Ces progrès vont nous permettre d'aller chercher un peu d'inédit, avec un atelier d'initiation à l'alpnisme "hivernal", au-dessus, à côté et dans le "trou St Michel", une curiosité géologique du Vercors. On en profite au passage pour préparer le cours de géographie sur le tourisme en s'intéressant aux infrastructures de la station de ski de Lans. Et puis aussi pour faire quelques glissades, parce que, quand même, la neige il faut en profiter !

Une fois sur place, on s'équipe, car il s'agit maintenant d'alpinisme, et il faut s'assurer et se protéger : baudriers, cordes, longes. Les guides de haute montagne nous préparent le terrain en installant les cordes fixes et la corde de rappel, que les élèves utilisent en "moulinette", c'est à dire descendu.es pendu.es dans le vide. 

Le paysage est impressionant, car le "gaz" (le vide) est bien là, avec plusieurs centaines de mètres de verticalité sous les pieds ! Quelques élèves préférèrent ne pas s'y aventurer ("je les connais pas, ces gars, pourquoi j'aurais confiance ?!"). Mais pas de souci : les approches de la montagne sont multiples, et la plus grande partie de la classe descendit tout de même sur la vire où M.Procacci les attend. Quelques reculs au moment du départ, quelques cris bien sûr (pas tant...), mais finalement le plaisir est là, et beaucoup d'élèves demandèrent même un second passage !

Seconde épreuve, la remontée. Le "trou St Michel" est une sorte de large cheminée naturelle qui part dans la falaise de la "barrière" du Vercors, et débouche près de 20 mètres plus haut. Si l'escalader ne pose en été pas de problème particulier, les conditions sont ici hivernales avec de la neige dans les prises et un peu de glace piégeuse. Un bon entraînement pour la sortie alpinisme de juin !  

Après toutes ces émotions, la redescente vers le bus se fait avec tranquilité, glissades et bonne humeur. Sacrée journée pour la classe montagne, et grand merci à l'équipe de guides qui, dans la bonne humeur, nous aura permis cette "balade" en toute sécurité !